Octo-Verso, Lieu d’exposition dans le kiosque à journaux de la Place du Ralliement à Angers

Octo-Verso, Lieu d’exposition dans le kiosque à journaux de la Place du Ralliement à Angers

Octo-Verso est un nouveau projet d’espace d’exposition temporaire à Angers entrepris par Arthur Chiron et Charles Dubois, deux anciens étudiants de l’ESAD TALM Site d’Angers (Ecole Supérieure d’Art et de Design) prenant ses quartiers dans l’ancien kiosque à journaux de la place du Ralliement.

Ce projet investit un lieu peu exploité mais dont l’environnement est très fréquenté. Il vise à aménager, dans l’espace public, une fenêtre sur la création artistique contemporaine, ouverte à tous les angevins. L’art contemporain étant relativement peu représenté dans le paysage culturel de la ville, cette initiative est née d’une envie commune de proposer une nouvelle forme de lieu d’exposition au public. Octo-Verso s’introduit au coeur du centre piétonnier, et propose à chacun des artistes invités d’investir les huit surfaces murales réparties à l’intérieur comme à l’extérieur du lieu. Grâce aux caissons d’affichage lumineux, donnant directement sur la place, Octo-Verso insère les oeuvres exposées dans le champ de vision de tous les passants, de nuit comme de jour.

Pour cette première exposition, Octo-Verso accueille les Nantais du Studio Paranomen : diplômés de l’ESAD TALM Site d’Angers en 2013, les deux membres du Studio Paranomen cultivent une pratique qui tend à gommer la distinction parfois opérée entre art et design en associant toutes sortes de techniques et disciplines, de la sculpture au textile, en passant par le graphisme, le mobilier et le texte. Le duo présente «FACTEURS, Édition fragmentée (2)», une exposition qui se veut révéler les conditions d’apparition du projet Octo-Verso à travers des questions liées à l’identité, le rôle, les enjeux, la scénographie, et la pérennité que sous-tend l’initiative engagé dans les seize mètres carrés du kiosque à journaux.

À propos de Facteur, Éditions Fragmentés, par le Studio Paranomen :

Il existe un nombre conséquent de moyens de communiquer une information au sein de l’espace public. Seulement, la plupart de ces moyens servent à déployer des contenus liés à la promotion de choses matérielles ou non. Par conséquent, il nous est offert un environnement comportant une pauvre diversité de contenus. Nous trouvons rarement des messages à caractère intellectuel ou culturel. Partant de ce constat, nous avons amorcé une réflexion sur les raisons et les causes de cette rareté dans les espaces publics :

De quelle manière les gens conçoivent, interagissent et observent l’espace public ? N’ont-ils pas d’intérêts pour d’autre types de discours que ces messages super-synthétiques ? Pourquoi dédier presque exclusivement cet espace a des fins promotionnelles ?

De nos observations et interrogations a émergé un projet ; FACTEUR, ÉDITIONS FRAGMENTÉS (F,Éf). Par les formes qu’il prend, il aborde de différentes manières les observations et questionnements formulés. Notre intention est d’éditer des contenus issus d’invitations de personnes dont le travail interagit avec l’espace public. Les différents supports édités dans le cadre de ce projet sont pour eux un lieu d’expression. En somme, le but est d’importer dans l’environnement commun des discours alternatifs et ainsi participer à la diversification des contenus qui présents dans ces espaces. Au travers de cette action, nous posons la question de ce que peut produire le déploiement d’un nouveau contenu dont le caractère diffère de la volonté de promouvoir une activité commerciale.

Faisant l’ouverture du cycle d’exposition, notre studio continue sa réflexion sur l’emploi de l’espace public et la nature des contenus qu’on y trouve en proposant le second volet de FACTEURS, Édition fragmentée (F,Éf). Dans le cadre présent, le projet prend la forme d’une scénographie supportant entretiens écrits, textes, et autres éléments retraçant la conception et la concrétisation d’Octo-Verso. Octo-Verso, sans que cela soit sa vocation principale, entraînera une diversification du contenu présent dans l’espace public. C’est en cela qu’une initiative comme celle-ci entre en résonance avec notre projet d’édition F,Éf.Ainsi continue notre série d’entretiens d’individus dont les travaux influencent l’espace public et l’enrichissent par l’apport de contenus à caractère intellectuel, culturel, informatif et développé. Les différents outils élaborés pour F,Éf ; la scénographie ainsi que l’identité visuelle du lieu sont autant d’éléments par lesquels nous tentons de répondre à la question qui sous-tend ce deuxième épisode de FACTEURS, Édition fragmentées : Par quels moyens partager un contenu élaboré immobile dans l’espace public ?

Texte Octo-Verso et Studio Paranomen © 2018

Projet soutenu par la Ville d’Angers, le collectif Blast et l’École Supérieure d’Art et de Design TALM, Site d’Angers. 

 

connecteur intermediaire

dominos-octo-verso

structure-equerre-octo-verso

 

 

 

5 (100%) 1 vote

0 Partages


0 Partages